Je m’installe au Luxembourg, dois-je acheter ma résidence principale ?

Lorsqu’on fait le choix d’aller s’installer dans un nouveau pays -en l’occurrence, au Grand-Duché de Luxembourg, pour y trouver un meilleur salaire et une qualité de vie certaine- se pose inévitablement la question du logement. Et si, de prime abord, la location se veut être le choix le plus pratique, avez-vous seulement pensé à la possibilité de devenir propriétaire ? Saviez-vous que plus de 67 % des résidents luxembourgeois sont propriétaires de leur logement ? Pourquoi un tel engouement pour l’accès à la propriété alors que les prix du marché immobilier au Luxembourg sont de plus en plus vertigineux ?

agent immobilier remettant clef à couple

La fiscalité au Luxembourg, un avantage certain pour les propriétaires


Et oui, la première raison qui pourrait vous amener à devenir propriétaire au Luxembourg, c’est la fiscalité immobilière on ne peut plus favorable à ceux qui font le choix d’y acheter leur résidence principale. À commencer par les coûts de transaction limités. En effet, lors de l'achat d'un bien immobilier au Grand-Duché, les actes notariés sont soumis à des frais s'élevant à 7 % seulement du prix du bien, dont 6 % sont des frais d'enregistrement et 1 % des frais de transcription. Afin d'encourager l'achat de biens immobiliers à titre personnel, ces droits sont réduits à 100 € (Bëllegen Akt) pour tout premier achat de résidence principale au Luxembourg, jusqu'à un maximum de 285 714 € pour une personne seule ou… 571 428 € pour un couple ! Ce qui, autrement dit, peut représenter un cadeau fiscal de 20 000 € par tête ou 40 000 € par un couple ! À la seule condition que vous viviez dans votre nouveau logement pendant plus de 2 ans. Du reste, rien ne vous interdit de mettre votre bien en location au-delà de ce délai sans remettre en cause cet avantage fiscal. Notez que les frais de notaire sont également limités en cas de transfert de propriété.


Augmentation de la population luxembourgeoise et crise du logement


Par ailleurs, avec une croissance annuelle de 2,2 %, l'augmentation de la population résidente au Luxembourg génère une demande toujours plus forte de biens immobiliers, pour un déficit annuel en logements supplémentaires estimé à 3 000 sur la base du nombre de nouveaux logements achevés. Investir « dans la pierre » au sein d’un pays européen prospère (hausse de 2,9 points du PIB cette année, malgré la pandémie), dont le développement économique dépasse largement celui de ses voisins et qui, de surcroît, montre une formidable capacité de résilience en cas de crise (prix peu affectés par la crise financière de 2008 et la crise sanitaire) n’est sans doute pas la pire des décisions à prendre pour qui veut se constituer un patrimoine immobilier.


Un impôt foncier inexistant


Par rapport à nombre de pays européens, les impôts fonciers au Grand-Duché de Luxembourg s’avèrent extrêmement faibles... De l'ordre de 100 € par an. Y posséder un bien immobilier ne génère donc pas une lourde charge fiscale susceptible de voir un nouvel arrivant préférer la location à l’achat d’une résidence principale.


Intérêts sur prêts hypothécaires déductibles et plus-value immobilière non-imposable


Un couple peut bénéficier annuellement d'un maximum de 10 000 € d'intérêts d'emprunt déductibles (2 000 € par enfant) pour l'achat d'un bien immobilier. La déductibilité des intérêts hypothécaires rend donc le coût du prêt immobilier très attractif par rapport au coût d’un loyer (et les loyers sont exorbitants, c’est bien le problème). Enfin, comme dans la plupart des pays voisins, la plus-value éventuelle réalisée lors de la revente d’une résidence principale est exonérée d'impôts, quel que soit son montant. Considérant ces divers éléments, la question de l'achat d’une résidence principale au Luxembourg -si toutefois vous projetez d’y rester plus de deux ans, et si vos nouveaux revenus vous le permettent, bien évidemment- mérite d’être étudiée sérieusement. Il faut, dans un premier temps, calculer le délai de rentabilité d'un achat par rapport à une location en fonction de votre situation personnelle et professionnelle… Et ce genre de simulation, c’est aussi le travail d’un courtier en crédit immobilier comme Génération Crédit, à Esch-sur-Alzette. N'hésitez donc pas à nous contacter pour un rendez-vous et des conseils avisés... gratuits !