Devenir propriétaire au Luxembourg, une fiscalité avantageuse ?

Face à la crise du logement et aux prix du marché immobilier au Luxembourg, tout résident ou nouvel arrivant est en droit de se poser la question : est-ce rentable, pour moi, de devenir propriétaire plutôt que d’opter pour la location ?


Pour un résident luxembourgeois qui compte passer le reste de sa vie au Grand-Duché, ou pour un investisseur locatif, même confronté à un taux de rentabilité inférieur à celui observé chez nos voisins Français, Belges ou Allemands, la question –que nous avons évoquée dans notre article 2021, le moment d’investir au Luxembourg ?- ne se pose même pas, pour ainsi dire… Mais pour un travailleur frontalier fraîchement débarqué dont il ignore s’il se plaira, sur la durée, en Grande Région, ou pour un résident luxembourgeois tenté d’investir de l’autre côté de la frontière à moindre coût, y a-t-il un intérêt quelconque à devenir propriétaire au Grand-Duché ?


Le Luxembourg et sa fiscalité immobilière avantageuse


À la question, « Y a-t-il un intérêt quelconque à investir dans l’immobilier au Luxembourg ? », la réponse objective est oui, indéniablement oui, ne serait-ce que par rapport à la fiscalité avantageuse relative à ce type d’investissement financier. Car, si, pour un investisseur locatif, le taux de rentabilité peut paraître peu attractif en comparaison d’un investissement dans une ville française frontalière, ce n’est pas un hasard si, en moyenne, plus de deux tiers des habitants du Luxembourg sont propriétaires de leurs logements ! La fiscalité relative à la propriété de la résidence principale leur étant pour le moins favorable…


Des coûts de transaction intéressants


Au Grand-Duché de Luxembourg, en termes d’actes notariés, votre achat immobilier ne vous coûtera que 7 % du prix du bien immobilier (6 % de droits d’enregistrement + 1 % de droits de transcription), et en cas premier achat de votre résidence principale, ces frais seront réduits à 100 € (Bëllegen Akt) ; à concurrence de 285 714 € maximum pour un célibataire et 571 428 € pour un couple, soit un cadeau fiscal non négligeable de 20 000 € à 40 000 €, sous condition majeure d’habiter plus de 2 ans dans la résidence en question. Rien ne vous empêche, du reste, de la louer par la suite… Pour en savoir plus, notamment sur le crédit d’impôt Bëllegen Akt, nous vous invitons à consulter notre article Aide au logement au Luxembourg : le guide du propriétaire.


Au Luxembourg, pas d’impôt foncier et une plus-value immobilière non-imposable


C’est simple : au Luxembourg, la taxe foncière et la taxe d’habitation n’existent quasiment pas. Tout du moins, leurs montants sont extrêmement faibles, en comparaison de ceux mis en place par nos voisins européens ; la taxe foncière est de l’ordre de 100 € par an… On ne préférera donc pas la location à la propriété pour une histoire de taxes ! Et comme presque partout ailleurs en Europe, la plus-value réalisée lors de la vente de sa résidence principale au Luxembourg, et ce, quel qu’en soit le montant, n’est pas taxée.


Des intérêts sur les crédits hypothécaires déductibles fiscalement


Si vous êtes en couple et optez pour l’acquisition d’un bien immobilier au Luxembourg, vous pouvez bénéficier jusqu’à 10 000 € d’intérêts de prêt déductibles par an. Ajoutez à ça 2000 € par enfant… La déductibilité des intérêts hypothécaires, combinée aux avantages financiers précédemment cités et comparés au coût d’une location onéreuse (qui, surtout, n'est pas un placement), ne ferait-elle pas une nouvelle fois pencher la balance du côté l’accès à la propriété, et surtout, de l’accès à la résidence principale ? Quoi qu’il en soit, même du côté de l’investissement locatif, le faible taux de rentabilité au Luxembourg et largement compensé, pour bon nombre d’emprunteurs (et nous en connaissons plusieurs ayant fait appel à votre humble courtier en prêts immobiliers), par des perspectives de plus-value à la revente défiant toute concurrence européenne, tant le marché immobilier est dynamique et surtout, en plein essor.


Que vous soyez résident ou travailleurs frontalier, avec pour projet de devenir propriétaire au Luxembourg, n’hésitez pas à prendre contact avec Génération Crédit Luxembourg pour faire le point sur la faisabilité de votre démarche. Chez nous, les rendez-vous sont gratuits et les conseils avisés.

© 2020 - Génération Crédit Luxembourg

frederic.pronesti@generation-credit.lu

  • Facebook Génération Crédit Luxembourg
  • Twitter Génération Crédit Luxembourg
  • LinkedIn Frédéric Pronesti - Génération Crédit Luxembourg