Assurance emprunteur et taux d’endettement : Luxembourg VS France



Pour calculer le taux d’endettement exact d’un client désireux de contracter un emprunt dans son établissement, une banque française doit désormais prendre en compte l’assurance emprunteur dudit client. C’est donc sur la base de cette assurance -qu’il convient de choisir avec attention, cela va sans dire- et par un savant ratio "charges/revenus" que le taux d’endettement est établi pour permettre à la banque de préserver à la fois ses intérêts et ceux de l’emprunteur.


Mais si la prise en compte de l’assurance emprunteur dans le calcul du taux d'endettement est aujourd’hui une précaution obligatoire dans l’hexagone, visant à protéger les clients français d’un taux d’endettement théorique dépassant leurs capacités de recouvrement réelles, en quoi cette assurance emprunteur est-elle primordiale ? Quel rôle joue-t-elle exactement, en France comme au Grand-Duché de Luxembourg où elle n’est pas intégrée au calcul du taux d’endettement ?


À quoi sert l’assurance emprunteur ?


Avant de contracter un prêt immobilier auprès de sa propre banque, ou à l’aide d’un courtier auprès d’une banque tierce, le demandeur est obligé de contracter une assurance emprunteur. Obligation, qui, si elle n’a rien d’engageant de prime abord lorsqu’on est certain de sa capacité d’emprunt, veille tant aux intérêts du client qu’à ceux de l’établissement bancaire. C’est la raison pour laquelle elle est exigée par la totalité des établissements de prêt.


D’une part, l’assurance emprunteur permet au client et à sa famille de ne pas perdre leur bien en cas d’accident entrainant une incapacité à rembourser le prêt ou pire, en cas de décès du souscripteur ; d’autre part, elle garantit à la banque le remboursement du crédit en cas de perte d’emploi du souscripteur, invalidité, etc. Nul besoin de préciser qu’il est vivement recommandé de faire appel à un courtier en assurance afin de choisir une assurance emprunteur fiable et au meilleur taux.


Le rôle du courtier en assurance


Si le courtier en prêt immobilier n’est autre que ce bon samaritain qui se charge de dénicher à votre place les crédit immobiliers aux meilleurs taux parmi ses banques partenaires locales, le courtier en assurance fait de même pour votre assurance emprunteur ! Vous désirez contracter un prêt immobilier ? Non seulement, il est judicieux de contacter votre courtier en crédit immobilier, mais il est doublement malin de vous adresser à un professionnel qui est également courtier en assurance (ou travaille main dans la main avec un homologue courtier en assurance) pour vous garantir les meilleures offres et les taux les plus bas. Génération Crédit Luxembourg se fera, par ailleurs, un plaisir de vous recevoir pour quelques conseils gratuits quant à la marche à suivre.


Le taux d’endettement


Le taux d’endettement, c’est le rapport entre les revenus du souscripteur d’un crédit et ses charges. Autrement dit, c’est la capacité, pour un emprunteur, à rembourser à bonne échéance, un prêt en accord avec ses revenus. Peu importe le type de dette, qu’il s’agisse d’un prêt immobilier ou d’un crédit à la consommation, votre taux d’endettement désigne simplement votre capacité supposée à rembourser votre banque. La considération de cette capacité de remboursement est, du reste, prépondérante pour les banques, qui n’accordent leurs prêts qu’aux personnes capables « sur le papier » de les rembourser en temps et en heure avec les intérêts afférents. C’est là la première condition et surtout, la condition sine qua non pour que votre dossier soit considéré et que vous puissiez bénéficier d’un prêt intéressant auprès de votre banque (ou auprès d’une de nos banques partenaires).


Crédit immobilier & assurance emprunteur, France & Luxembourg, même combat


Peu importe, finalement, pour nombre de courtiers, la nature du crédit : l’essentiel est d’offrir au client un service de qualité, en l’occurrence un courtage rapide et efficace, comprenant le prêt hypothécaire et l’assurance emprunteur qui s’y rattache, l’ensemble au taux le plus bas. Vous l’aurez compris, pour contracter un crédit immobilier, qu’il s’agisse d’investir au Luxembourg ou en France (c’est-à-dire, que votre assurance emprunteur soit comprise dans le calcul de votre taux d’endettement ou non), mieux vaut profiter des conseils avisés d’un expert en prêt immobilier et dans le même temps, d’un expert en assurances. Si vous êtes résident Luxembourgeois et désirez accéder à la propriété ou investir dans le locatif, au Grand-Duché ou à la frontière française, Génération Crédit Luxembourg est votre meilleur conseiller dans le domaine depuis 2016 (date de notre arrivée au 6 rue Jos Kieffer à Esch-sur-Alzette).


Intégrer l’assurance emprunteur au calcul du taux d'endettement… Ça change quoi ?


La France avait récemment annoncé un assouplissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers, parallèlement aux dispositions du gouvernement luxembourgeois pour limiter ces mêmes emprunts immobiliers (dispositions évoquées dans notre article « À la traîne du courtage, le Luxembourg ? Pas si sûr ! »). Et de la même manière qu’il convenait de ne pas s’inquiéter des dispositions prises par le gouvernement du Grand-Duché, qui ne pénalisent en rien l’emprunteur particulier, pour nos voisins français, mieux vaut ne pas trop se réjouir de l’assouplissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers, aujourd’hui compensé… par l’intégration de l’assurance emprunteur dans le calcul du taux d'endettement. Vous nous suivez ?


Le Luxembourg, plus souple que la France


Pour faire simple, si les dernières recommandations de la HCSF (haute autorité de stabilité financière) permettant d’emprunter avec un taux d’endettement allant jusqu’à 35 % en 2021 contre 33 % maximum en 2020 pouvaient prêter à un réjouissement quelconque en France (au Grand-Duché de Luxembourg, le taux d’endettement peut être supérieur), l’intégration obligatoire récente du coût de l’assurance emprunteur dans les charges annuelles d’emprunt vient en quelque sorte annuler les 2 % d’endettement supplémentaires autorisés à l’emprunteur.


En effet, avant ces deux réformes, les banques françaises ne tenaient généralement pas compte de l’assurance emprunteur dans le calcul du taux d’endettement : celui-ci se calculait simplement, comme c’est encore le cas au Luxembourg, en faisant le rapport entre la mensualité de remboursement du prêt et les revenus. Aujourd’hui, en France, si on ajoute à la mensualité de remboursement l’assurance proposée par la banque, la capacité d'emprunt est équivalente à ce qu’elle était avant l’annonce de « l’assouplissement ». On déshabille donc Pierre pour habiller Paul, selon l’expression consacrée…. À moins de faire appel, une fois de plus, à un courtier expérimenté qui vous trouvera une assurance déléguée moins chère que celle proposée par votre banque ! Au Luxembourg, enfin, le taux d’endettement autorisé, déjà supérieur au taux français, ne souffre toujours pas de l’intégration de l’assurance emprunteur dans son calcul.

© 2020 - Génération Crédit Luxembourg

frederic.pronesti@generation-credit.lu

  • Facebook Génération Crédit Luxembourg
  • Twitter Génération Crédit Luxembourg
  • LinkedIn Frédéric Pronesti - Génération Crédit Luxembourg